Historique

Première cité satellite de Suisse, la commune de Meyrin se démarque par son esprit solidaire, son ouverture et son dynamismes. Tous les immeubles du projet d’écoquartier des Vergers sont labellisés Minergie A®. De par ses allures exemplaires à de nombreux niveaux, le quartier s’inscrit parfaitement dans l’esprit innovant de la Commune.
 

La commune de Meyrin compte actuellement plus de 24’000 habitants, ce qui fait d’elle la quatrième ville la plus peuplée du canton de Genève (après Genève, Vernier et Lancy). Multiculturelle, elle accueille près de 140 nationalités différentes et dispose de nombreux réseaux sociaux, culturels et sportifs ainsi que d’un important tissu associatif qui lui confère un dynamisme indéniable et une très forte ouverture sur le monde.

– 58 Jules César dans la région Meyrin dépend du Pays de Gex, duché de Savoie
1816
Meyrin rejoint Genève, canton suisse depuis quelques mois
1922
Ouverture du champ d’aviation
1954
Ouverture du CERN



Route de Meyrin, dans les années 1940-1950.

Mais il n’en n’a pas toujours été ainsi. Il n’y a pas si longtemps, Meyrin n’était encore qu’un village. Ses origines «modernes» remontent à 1922, lorsque se construit la première piste d'aviation de Cointrin. En 1954, le Centre européen de recherche nucléaire (CERN) s'installe sur le territoire. Il s'étendra plus tard à cheval sur la frontière franco-suisse. L'aéroport, désormais connecté à l'autoroute A1, devient un atout majeur pour favoriser l'accueil des organisations internationales.

Années 1960 «Le Grand Choc», construction de Meyrin Cité
Années 1970
Construction du quartier des Champs-Fréchets
1995 Ouverture de Forum Meyrin



Boom démographique et esprit d’ouverture
 

Dans les années 1960, Meyrin vit une métamorphose complète. La Commune est choisie par les autorités genevoises pour devenir la 1ère cité satellite de Suisse, construite selon les idées urbanistiques inspirées du Corbusier. En l’espace d’une décennie, le petit village de 3’200 habitants se transforme en une ville de plus de 14’000 habitants ! Cette expansion se poursuit dans les années 1970 avec la construction du quartier des Champs-Fréchets. Depuis cette période, la Commune ne cesse de s’agrandir et de se peupler.

Evolution démographique de Meyrin de 1850 à 2014:


La Cité satellite, sur les principes de la charte d’Athènes, vision hygiéniste fonctionnaliste de l’urbanisme.

A cette époque, les nouveaux arrivants - essentiellement des jeunes couples avec enfants - s’investissent dans l’élaboration d’une qualité de vie à Meyrin. Les liens interculturels sont denses, la conscience de groupe et la solidarité sont fortes. Cette ouverture d’esprit peu commune se perpétue encore aujourd’hui jusqu’à être devenue une signature identitaire de la population meyrinoise.

2001 Le plan directeur cantonal cible Les Vergers
2003 Premières études d’aménagement
2006 Adoption de la modification des limites de zone par le Grand Conseil

2007 Validation du plan directeur de quartier (PDQ) des Vergers



L’expansion urbaine se poursuit
 

Le Canton de Genève cherche à préserver sa campagne, mais face à l’augmentation de la population apparaît l’impérieuse nécessité de créer des logements. Cette problématique se fait urgente. C’est pour la résoudre que naît le plan directeur cantonal (PDCn) de 2001, qui décrète le secteur des Vergers urbanisable.

Malgré le sentiment d’urgence, l’étape suivante de cette expansion urbaine, celle du plan directeur de quartier (PDQ) ne se fait qu’après six années. Une période qui peut sembler très longue, mais la planification d’un quartier de 3000 habitants ne s’improvise pas. Le PDQ a été élaboré en collaboration avec des associations de quartier, d’habitants et de commerçants, ainsi que les partis politiques présents à Meyrin.
 

2007, Le choix de l’écoquartier


Les principes du développement durable ont le vent en poupe et sont pris très au sérieux: les exigences environnementales se renforcent, on accorde une attention accrue aux espaces publics et au vivre ensemble. Dès les prémices du projet, la Commune se prononce pour réaliser un écoquartier. Ce choix est absolument fondamental. Sous ce terme ce cachent les ambitions suivantes: haute performance énergétique des bâtiments (label Minergie A® pour l’ensemble des bâtiments du quartier), gestion économe des mouvements de terres limitant les évacuations, gestion alternative des eaux de ruissellement.

Le 11 décembre 2007, le Conseil municipal s’empare de la procédure et se prononce clairement et fermement «pour le développement aux Vergers d’un quartier exemplaire». Exemplaire, ce futur quartier le sera du point de vue social, environnemental et architectural. Il combinera les dernières innovations en matière de performance énergétique, de mobilité, de mixité sociale et d’économie sociale et solidaire. Fer de lance du «Bien vivre ensemble», il aura la vocation de faciliter les échanges et la solidarité entre les habitants, sur les plans interculturels et intergénérationnels. Le PDQ est finalisé. Le quartier des Vergers sera un quartier pionnier le premier de Suisse romande à être entièrement labellisé Minergie A®. De part tous ces aspects, il s’inscrit déjà parfaitement dans l’identité meyrinoise…

2009 Arrivée du tram à Meyrin


De 2008 à 2010, la Commune commence à élaborer le plan localisé de quartier (PLQ), de concert avec le Canton. Ce plan est assorti d’études précises: rapport d’impact sur l’environnement, concept énergétique, schéma de gestion et d’évacuation des eaux, etc. Après l’enquête publique, il reçoit le préavis favorable du Conseil municipal. En avril 2011, le PLQ est approuvé par le Conseil d’Etat et entre en force. A noter que le concept énergétique développé en 2011 est le premier à intégrer les nouvelles normes édictées par loi sur l’énergie (révisée en 2010). Le quartier des Vergers a donc été l’un des premiers à mettre ces normes en applications.

Débute alors une phase pré-opérationnelle de développement du projet, qui se caractérise par une intense activité: Commune et propriétaires privés initient plusieurs démarches visant à ancrer la notion d'écoquartier dans les décisions à prendre. Cette notion porte notamment sur les aspects suivants: aménagements des espaces publics, mixité sociale, mixité des activités, concepts énergétiques, mobilité, gestion de l’eau et des déchets, information, communication et participation (voir à ce sujet les «Objectifs écoquartier», qui cadrent les démarches et soutiennent le concept de l'écoquartier appliqué aux Vergers). 

2012 Appel à candidatures pour l’attribution des droits de superficie
2013 - 2020 Le chantier



Meyrin attribue ses droits de superficie
 

Intimement lié à l’histoire de la Commune, le processus participatif a déjà fait ses preuves dans les années 1960. A cette époque, hormis les bâtiments, puis une école, rien n’avait été prévu pour animer la vie du quartier. C’est par les associations - en particulier l’Association des habitants de la ville de Meyrin - que l’animation sociale et, plus tard, le Forum, que les réseaux se sont créés et que le robuste tissu social actuel a pu se constituer. La Commune ne l’a pas oublié. Pour habiter aux Vergers, elle cherche, des habitants engagés, organisés et soucieux de participer à la vie de leur quartier.

Ces habitants existent et se sont regroupés au sein de coopératives. Dans le canton, quelques dizaines d’entre elles sont en quête de terrains à bâtir. Propriétaires de 46,5 % des droits à bâtir du quartier des Vergers, les autorités meyrinoises décident d’octroyer leurs droits sous forme de « droits de superficie » à des coopératives d’habitation et à des fondations. Ces nouveaux pionniers seront choisis pour insuffler dynamisme, inventivité, créativité et engagement dans la cité, mais aussi pour favoriser l’ancrage et l’appropriation du quartier par ses futurs habitants.

Quant aux autres terrains (soit la moitié du quartier) en mains privées, ils seront développés par leurs propriétaires respectifs. La Commune veillera à l’équilibre et à la mixité de l’ensemble en discutant de la localisation des droits à bâtir avec chacun. Pour choisir ses futurs partenaires, la Commune lance en avril 2012 un appel à candidature destiné aux coopératives et aux fondations, accompagné d’une charte à laquelle les candidats doivent souscrire. Y sont précisés les objectifs sociaux, économiques et environnementaux du projet, dans un esprit qui coïncide avec les chartes de nombreuses coopératives.

Une trentaine de coopératives déposent leurs candidatures. Divers critères ont employés pour départager les candidats: solidité, santé économique, sérieux, plus-value environnementale, critères sociaux et caractère novateur et original de la structure.

En novembre 2012, Meyrin publie la liste des huit superficiaires retenus. Au final, ce sont une fondation communale (la Fondation Nouveau Meyrin) et sept coopératives à but non lucratif qui ont été choisies : La Codha, Le Niton, Les Ailes, Equilibre, Voisinages, La Ciguë, Polygones.

L’appel à candidature précise que les superficiaires doivent lancer chacun un concours d’architecture, afin de favoriser la qualité et la diversité architecturale. Ceci afin de disposer d’une diversité de solutions, au profit de la qualité et de l’innovation des futures constructions.



Les débuts du chantier des Vergers.

En 2013, le chantier démarre, son issue est prévue pour 2020. A l’heure actuelle, la moitié des immeubles sont habités. Les premiers habitants profitent déjà des installations sportives, éducatives. Dans les rues comme dans les immeubles, la vie commence à s'installer, jour après jour...


Repères temporels
 

– 58 Jules César dans la région Meyrin dépend du Pays de Gex, duché de Savoie
1816
Meyrin rejoint Genève, canton suisse depuis quelques mois
1922
Ouverture du champ d’aviation
1954
Ouverture du CERN
Années 1960
«Le Grand Choc», construction de Meyrin Cité
Années 1970
Construction du quartier des Champs-Fréchets
1995 Ouverture de Forum Meyrin
2001 Le plan directeur cantonal cible Les Vergers
2003 Premières études d’aménagement
2006 Adoption de la modification des limites de zone par le Grand Conseil

2007 Validation du plan directeur de quartier (PDQ) des Vergers
2009 Arrivée du tram à Meyrin
2012 Appel à candidatures pour l’attribution des droits de superficie
2013 - 2020 Le chantier
 

Découvrez l'historique du nom des rues du quartier des Vergers

Revenir en haut